La renaissance des parfums Jacques Fath

C’est en 1946 que le célèbre couturier français Jacques Fath collabore avec le parfumeur Vincent Roubert pour donner naissance à deux parfums mythiques, Green Water et Iris Gris.

Jacques Fath partage à cette époque avec Dior le devant de la scène de la Haute-Couture parisienne et incarne la joie de vivre. Passionné par son métier, sa maison de couture installée au 39 avenue Pierre-Ier-de-Serbie remporte un très vif succès et ses inoubliables soirées costumées sont alors très prisées.

Soixante-dix ans plus tard, Les Parfums Jacques Fath présentent une collection unique de 4 parfums, Fath’s Essentials, un voyage sensoriel à travers de nouveaux territoires olfactifs et des émotions rares.

Pour cette première collection, la directrice artistique de la maison, Rania Naim, a fait appel au parfumeur Cécile Zarokian. Cette collaboration est avant tout le fruit d’une belle rencontre entre les deux femmes.VisuelsJacquesFathSéduite par la personnalité de Cécile Zarokian, la directrice artistique a tout naturellement pensé à elle en dessinant les flacons. Très contemporains, ceux-ci perpétuent néanmoins les codes de Jacques Fath : le blason du couturier sur lequel figure une paire de ciseaux et l’étoile qui symbolise un diamant. Elle a toujours été présente sur les parfums Jacques Fath.

Initialement contactée pour réaliser une fragrance, Cécile Zarokian a finalement créé toute la collection. Revisiter un parfum aussi mythique et connu que Green Water était un véritable défi qu’elle a relevé avec talent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *